Natura : randonnées dans les Pyrénées
Les spécialistes de la randonnée dans les Pyrénées
natura : randonnées dans les Pyrénées
randonnée pédestre
Randonnées à pied
randonnée raquette
Randonnées à raquette
randonnée thématique
Randonnées à thème
Retour accueil
Natura
Qui sommes-nous
Nos liens
Les Pyrénées
Présentation
Localisation
L'oeil du naturaliste
Les Randonnées
Pyrénées à pied
Pyrénées à raquette
Pyrénées à thème
Calendrier des départs
Albums photos
Souvenirs de treks
Aspects Pratiques
Bien choisir son séjour
Tarifs et réductions
Assurances
Service Groupes
Amis, club et CE
Classe de découverte
Séminaire
Plus d'infos
RANDONNEES BOTANIQUES

La Traversée des Pyrénées par la HRP,
la randonnée suprême
Présentation et itinéraire

Sur la ligne de crête de la chaîne pyrénéenne de l'Atlantique à la Méditerranée !
Présentation
Au fil des jours
Infos pratiques
Albums Photos
Présentation Au fil des jours Infos pratiques

Albums photos


Les points forts de la traversée

La "Route Natura" s'inspire largement de la H.R.P. mais en diffère sensiblement. Trois préoccupations majeures nous ont guidés lors de l’élaboration de l’itinéraire.

  • La première résidait dans une meilleure gestion de l'effort. En nous appuyant sur une logistique adaptée nous avons pu modifier le découpage des étapes de manière à rendre les durées effectives de marche journalière plus homogènes. D’autre part, nous avons aménagé des périodes de récupération (journées de repos, grasses matinées) à intervalle régulier. Enfin, grâce au ravitailleur, le sac à dos se trouve considérablement allégé : trois semaines s’effectuent sans portage, les six autres avec portage réduit.

  • La deuxième préoccupation était de traverser des massifs de grande beauté qui, pour des choix bien légitimes, sont partiellement ou totalement occultés dans la H.R.P. Ainsi des lieux aussi magnifiques que les Aiguilles d’Ansabère ou les Canyons du Mont Perdu, pour ne citer qu'eux, peuvent être admirés lors de la traversée.

  • Enfin, innovation majeure, les ascensions des sommets les plus représentatifs, voire les plus mythiques, des Pyrénées, sont elles aussi intégrées à l’itinéraire : Rhune, Urculu, Orhy, Anie, Ossau, Balaïtous, Vignemale, Mont Perdu, Posets, Aneto, Estat, Carlit, Puigmal, Canigou, Neulos… Quoi de plus frustrant en effet, durant un tel périple, de passer à proximité de grands sommets, sans y poser le pied ! Aucun de ces sommets ne présente de véritables difficultés techniques. Cependant, à chacun son plaisir, ces ascensions, parfois effectuées en compagnie d’un guide de haute montagne, restent facultatives. Ainsi, en cas de fatigue, vous pouvez récupérer et rallier le terme de l’étape avec votre accompagnateur.
Première partie : De la Côte atlantique au Pic d'Orhy
Deuxième partie : Du Pic d'Orhy au Pic du Midi d'Ossau
Troisième partie : Du Pic du Midi d'Ossau au Grand Vignemale
Quatrième partie : Du Grand Vignemale au Pic des Posets
Cinquième partie : du Pic des Posets à l'Aneto
Sixième partie :  de l'Aneto à la Pique d'Estat
Septième partie : de la Pique d'Estat au Pic Carlit
Huitième partie : du Pic Carlit au Mont Canigou
Neuvième partie : du Mont Canigou à la Côte Méditerranéenne
 

Première partie : De la Côte atlantique au Pic d'Orhy

Une baignade symbolique et départ vers… l’Est. Nous cheminons, à la recherche de la ligne de partage des eaux, à travers la végétation luxuriante des monts du Pays Basque. Ascensions du Mandale, de La Rhune, d’Urculu et, pour finir la semaine en beauté, du Pic d’Orhy (2017 m), le « 2000 » le plus occidental de la chaîne pyrénéenne. 

Dates

du 01/07 au 08/07
du 22/07 au 29/07

Prix 

709 € 

Séjour itinérant sans portage 
Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche
Niveau de la randonnée : soutenu 
Difficultés particulières : quelques passages hors sentier, et quelques passages un peu aériens
Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne
Altitude globale de la randonnée : entre 0 et 2017 m
Rendez-vous :  le samedi à 18h30 à la Gare d'Hendaye Plage (64)
Dispersion : le samedi vers 11h00 à la Gare d'Oloron-Sainte-Marie (64)

Jour 1
Accueil et présentation des participants et de la randonnée à Hendaye (0m) en fin d'après-midi.

Jour 2
Baignade dans l’Océan Atlantique, derniers préparatifs puis départ vers les montagnes basques. Ascension du Mandale (573m), premier sommet dépassant les " 500 m ", puis bivouac prés du Col d’Ibardin.

 Jour 3
Superbe journée le long de la crête frontière, via les hêtraies des Cols de Lizuniaga et de Lizarrieta, agrémentée par l’ascension de La Rhune (900m). Panorama immense sur la majeure partie du Pays Basque. 

Jour 4
Nous poursuivons notre parcours sur les crêtes débonnaires espagnoles avant de basculer dans la très belle vallée française des Aldudes. Une dernière petite montée et nous établissons notre bivouac ! 

Jour 5
Longue mais magnifique étape incluant la courte ascension du Lindux (1220m), notre premier " 1000m ". Nous traversons ensuite le mythique Col de Roncevaux avant de filer le long de la frontière jusqu'au pic de l’Urculu. 

Jour 6
Descente au Col d’Orgambidé (988m) et passages aux abords de la curieuse cuvette karstique d’Idopil et du remarquable site préhistorique des cromlechs d’Occabé. Nuit en camping pour une douche bien méritée. 

Jour 7
Nous terminons cette semaine de randonnée en beauté par l’asension du Pic d’Orhy (2017m), le " 2000 m " le plus occidental de la chaîne et la montagne fétiche du peuple basque.

Jour 8
Repos récupérateur au cœur de la Haute Soule, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent… 

Deuxième partie : Du Pic d'Orhy au Pic du Midi d'Ossau

Nous quittons les montagnes basques pour entrer en Béarn et en Aragon. Traversées des étendues calcaires et arides des lapiaz de la Pierre St Martin et du massif d’Ansabère, de la haute vallée pastorale d’Aspe, jusqu’à la verdoyante vallée d’Ossau. Ascensions du Pic d’Anie, de la Table des Trois Rois et du légendaire Pic du Midi d’Ossau (2884 m). 

Dates

du 08/07 au 15/07
du 29/07 au 05/08

Prix
759 € 
Séjour itinérant sans portage 
Niveau de la randonnée : soutenu à très soutenu
Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche
Difficultés particulières : quelques passages hors sentier, franchissements de névés et d'éboulis, passages un peu aériens
Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne
Altitude globale de la randonnée : entre 1080 et 2884 m
Rendez-vous :  le samedi à 14h0 à la Gare d'Oloron-Sainte-Marie (64)
Dispersion : le samedi vers 10h30 à l'arrêt de bus de Laruns (64) 
Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 

Jour 2
Accueil des nouveaux participants, puis départ pour une courte étape, à saute frontière, de remise en route en prévision des journées suivantes. Ascension du Pic Bimbeleta pour une vue suberbe sur les Gorges de Kakoueta.

Jour 3
Nous traversons les paysages tortueux et hallucinants des calcaires des Arres d’Anie. L’ascension du Pic d’Anie (2504m) nous offre un panorama éblouissant sur le plus grand lapiaz d’Europe. Nuit en France dans le majestueux Cirque de Lescun. 

Jour 4
Départ matinal pour vivre l’une des plus dures mais des plus belles journées de cette traversée. L’ascension de la Table des Trois Rois, point de jonction entre le Béarn, la Navarre et l’Aragon, offrant une vue inoubliable sur les paysages uniques de la région. 

Jour 5
Nous remontons le cours du Rio Aragon jusqu’au Port de l’Escale (1660m). Pique-nique sur les rives du jolie Lac d’Estaëns, avant de basculer dans la haute vallée d’Aspe et de rejoindre le Col du Somport (1632m). 

Jour 6
Passage du Col des Moines (2168m) et première vision du légendaire Pic du Midi d’Ossau. Parcours enchanteur des Lacs de Bersau, d’Ayous puis descente au Lac de Bious près duquel nous établissons notre campement. 

Jour 7
Ascension, facultative, du Pic du Midi d’Ossau (2884m) en compagnie de notre guide. Durant la montée, observation plus que probable de hardes d’Isards et panorama exceptionnel au sommet. 

Jour 8
Repos récupérateur sur les rives du Gave d'Ossau, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent… 

Troisième partie : Du Pic du Midi d'Ossau au Grand Vignemale

Itinéraire de haute montagne, en majeure parti bigourdan et aragonais, dans les massifs granitiques et lacustres du Balaïtous et du Marcadau. Ascensions du Balaïtous (3144 m), le premier « 3000 » lorsque l’on vient de l’océan, de la Grande Fache, du Petit et du Grand Vignemale (3298 m), seigneur et plus haut sommet des Pyrénées françaises

Dates

du 15/07 au 22/07
du 05/08 au 12/08

Prix 

776 € 

Séjour itinérant avec portage réduit
Niveau de la randonnée :
soutenu 
Durée : 8 jours- 7 nuits - 6 jours de marche
Difficultés particulières : quelques passages hors sentier, un peu aériens, névés, éboulis et glacier
Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne
Altitude globale de la randonnée : entre 1333 et 3298 m
Rendez-vous :  le samedi à 16h30 à l'arrêt de bus de Laruns (64)
Dispersion : le samedi vers 11h00 à la Gare de Lourdes (64)
Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 

Jour 2
Accueil des nouveaux participants puis départ pour une journée assez courte via les très beaux vallon, lac et col d’Arrious (2259m). Traversée du spectaculaire passage d’Orteig avant de rejoindre le refuge situé au bord du Lac d’Arrémoulit (2305m). 

Jour 3
Nous quittons le Béarn par le Col du Palas (2515m) afin d’entreprendre l’ascension, toujours facultative, du Balaïtous (3144m), le " 3000 " le plus occidental de la chaîne. Nous plongeons ensuite sur les lacs d’Arriel et passons la nuit en Espagne. 

Jour 4
Remontée du charmant vallon de Campo Plano jusqu’au col frontière de la Fache (2664m). Ascension facultative de la Grande Fache (2664m) et descente dans la vallée bigourdane du Marcadau. Nuit au refuge Wallon. 

Jour 5
Journée passée à saute frontière via les cols d’Arratille (2528m) et des Mulets (2591m). Nuit dans un cadre grandiose au pied de l’impressionnante Face Nord du Vignemale. 

Jour 6
Courte étape, avant la longue journée du lendemain. Ascension très facile du Petit Vignemale (3032m) puis nuit dans le plus haut refuge gardé des Pyrénées (2651m). 

Jour 7
Magnifique parcours consacré à l’ascension du Grand Vignemale (3298m), " Seigneur des Pyrénées " et plus haut sommet des Pyrénées françaises. Puis longue mais facile descente de la Vallée d’Ossoue jusqu’au village de Gavarnie. 

Jour 8
Repos récupérateur au cœur du Cirque de Gavarnie, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent… 

 Enchaînement des 3 semaines
 De la Côte atlantique... au Grand Vignemale

22 jours - 21 nuits - 18 jours de marche

du 01/07 au 22/07
du 22/07 au 12/08

2244 € 2167 €

 

Quatrième partie : Du Grand Vignemale au Pic des Posets

Nous demeurons en majeure partie dans le Haut Aragon. L’itinéraire domine les immenses et spectaculaires cirques et canyons du Massif du Mont Perdu. Parmi les ascensions citons celles du Mont Perdu (3355 m), plus haute montagne calcaire d’Europe et troisième sommet pyrénéen, et du Pic des Posets (3369 m), deuxième sommet de la chaîne!

 

Dates

du 22/07 au 29/07
du 12/08 au 19/08

 

Prix 

753 € 

Séjour itinérant avec portage réduit

Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche

Niveau de la randonnée : soutenu 

Difficultés particulières : quelques passages un peu aériens

Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne

Altitude globale de la randonnée : entre 1110 et 3355 m

Rendez-vous :  le samedi à 16h30 à la Gare de Lourdes (65)

Dispersion : le samedi vers 15h00 à l'arrêt de bus de St-Lary (65)

Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 
 
Jour 2
Départ de Gavarnie (1375m) pour rejoindre le fond du cirque jusqu'au pied de la grande cascade. Puis montée au refuge de la Brèche (2575m) par "l'Echelle des Sarradets".
 
Jour 3
Passage de la légendaire Brèche de Roland (2807m) puis superbe parcours des crêtes du Cirque de Gavarnie jusqu'au sommet de la plus haute montagne calcaire d'Europe : le Mont Perdu (3355m). Vue plongeante sur le Canyon d'Ordesa et sur les grands cirques pyrénéens.
 
Jour 4
Passage du Col supérieur de Goriz (2329m) puis parcours d'une vire surplombant le canyon d'Anisclo jusqu'au col éponyme (2449m) avant de plonger sur la grandiose Vallée de Pineta (1300m) !
 
Jour 5
Montée matinale aux Llanos de la Larri, puis magnifique parcours de l'étrange Sierra de Espierba. Beau panorama au sommet du Comodoto (2354m), puis descente sur Parzan via la sauvage vallée du Rio Réal.
 
Jour 6
Nous remontons le Barranco d'Urdizeto juqu'au Paso de los Caballos (2314m). Puis plongée sur la Vallée de la Cinqueta jusqu'au refuge de Viados (1810m).
 
Jour 7
Apothéose de la semaine avec l'ascension en boucle du Pic des Posets ou Llardana (3369m), deuxième sommet des Pyrénées au panorama exceptionnel.
 
Jour 8
Repos récupérateur au bord du Rio Cinca, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent…

Cinquième partie : du Pic des Posets à l'Aneto

Se terminant en Catalogne, l’itinéraire reste principalement aragonais dans l’ambiance glaciaire et haute montagne des massifs granitiques et lacustres de la Llardana, de la Maladeta et des Encantats. Ascensions de l’Aneto ou Nethou (3404 m), le toit des Pyrénées, du Tuc de Mulleres (3010 m), et du Montardo. 

Dates

du 29/07 au 05/08
du 19/08 au 26/08
 
Prix 
828 €

Séjour itinérant avec portage réduit

Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche

Niveau de la randonnée : soutenu à très soutenu

Difficultés particulières : quelques passages un peu aériens, hors-sentier, névés, éboulis et glacier

Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne

Altitude globale de la randonnée : entre 1110 et 3404m

Rendez-vous : le samedi à 11h00 à l'arrêt de bus de Saint-Lary (65)

Dispersion : le samedi vers 15h30 à la gare de Montréjeau (31)

Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 
 
Jour 2
Mise en route assez facile le long du Barranco d'Anescruzes. Alors que nous nous situons à quelques encablures de la frontière, un bon sentier nous conduit au Puerto de Gistain (2609m), et de là, à la riante Vallée d'Estos.
 
Jour 3
Itinéraire très sauvage, via le Col de Perdiguère (2420m) permettant de visiter le vallon et les gorges de literoles. Un sentier en balcon nous mène finalement au refuge de la Rencluse (2140m) situé au pied de l’Aneto.
 
Jour 4
A tout seigneur tout honneur, nous consacrons la majeure partie de la journée à l'ascension de l'Aneto (3404m), le toit des Pyrénées. Panorama indescriptible…
 
Jour 5
Découverte du singulier Trou du Toro où se perdent les futures eaux de la Garonne avant de remonter la magnifique vallée granitique d'Escaleta et de gravir notre dernier 3000 de la semaine : le Tuc de Mulleres (3010m).
 
Jour 6
Départ de l'hospital de Vielha pour pénétrer dans le magique Massif des Encantats. Nous gagnons le Port de Rius (2320m) et découvrons l'un des plus beaux lacs pyrénéens : l'Estany Tort de Rius.
 
Jour 7
Traversée des Encantats. Une multitude de lacs s'égrennent sur notre route tandis que nous gravissons aisément le Montardo (2833m). Nuit dans un gîte confortable à Salardu.
 
Jour 8
Repos récupérateur dans un petit village du Val d’Aran, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent…

Sixième partie : de l'Aneto à la Pique d'Estat

Nous poursuivons notre traversée de la Catalogne pour finir en Haute Ariège. Traversée des splendides massifs du Pallars, du Mont Rouch et de la Certascan pour terminer, versant français, dans la Vallée des Vicdessos. Ascensions prévues du Mont Rouch, de la Certascan, et de la Pique d’Estat (3143m).

 

Dates

du 05/08 au 12/08
du 26/08 au 02/09
 
Prix 
731 €

Séjour itinérant avec portage réduit

Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche

Niveau de la randonnée : soutenu 

Difficultés particulières : quelques passages un peu aériens, hors-sentier, névés, éboulis et glacier

Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne

Altitude globale de la randonnée : entre 1087 et 2853m

Rendez-vous : le samedi à 12h30 à la Gare de Montréjeau (31)

Dispersion : le samedi vers 11h30 à la Gare de Tarascon sur Ariège (09)

Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 
 
Jour 2
Itinéraire tranquille de " remise en route " nous permettant d’observer la ligne de partage des eaux entre Garonne et Noguera Pallares.
 
Jour 3
Très belle journée durant laquelle nous traversons les sierras granitiques et lacustres de Baciverols et des Plans. Ascension facultative du Tuc de Bonabe (2720 m).
 
Jour 4
C'est par un sentier historique que nous remontons la Vallée de la Noguera Pallaresa avant de rejoindre la crête frontière au Mont Rouch (2847m). Panorama exceptionnel et première vision des profondes vallées ariègeoises.
 
Jour 5
Remontée du vallon catalan de Noarre jusqu'au Col de Certascan (2605m). De là nous gravissons aisément les quelques 250m qui nous séparent du sommet du Tuc de Certascan (2853m). Nuit au bord d'un lac vraiment magnifique.
 
Jour 6
Nous croisons de nouveaux lacs avant de rejoindre de Cap de Broate puis de franchir la frontière par un itinéraire assez complexe. Nuit au refuge Pinet.
 
Jour 7
Ascension des deux " 3000 " les plus orientaux de la chaîne pyrénéenne : la Pique d’Estat (3143 m) et le Montcalm (3077 m). Une belle et longue descente nous conduit à Mounicou (1087m), terme de ce sixième tronçon…
 
Jour 8
Grasse matinée bien méritée, puis transfert, derniers adieux et dispersion… 
 Enchaînement des 3 semaines
Du Grand Vignemale à la Pique d'Estat 

22 jours - 21 nuits - 18 jours de marche

du 22/07 au 12/08
du 12/08 au 02/09
2312 € 2233 €

 

Septième partie : de la Pique d'Estat au Pic Carlit

Itinéraire transfrontalier entre France, Espagne et Andorre. Nous traversons tour à tour les reliefs très escarpés de la Haute Ariège, les montagnes sauvages andorranes avant d’atteindre les vastes altiplanos cerdans. Parmi les ascensions citons celles de la Coma Pedrosa (2942 m), le toit de l’Andorre, du Rulhe, et du Pic Carlit.

Dates

du 22/07 au 29/07
du 12/08 au 19/08

 

Prix 

744 €

Séjour itinérant avec portage réduit

Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche

Niveau de la randonnée : soutenu 

Difficultés particulières : quelques passages un peu aériens, hors-sentier, névés, éboulis

Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne

Altitude globale de la randonnée : entre 1090 et 3143m

Rendez-vous : le samedi à 16h30 à la Gare de Tarascon sur Ariège (09)

Dispersion : le samedi vers 15h00 à la Gare de Mont Louis (66)

Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 
 
Jour 2
Départ de Mounicou pour une montée tranquille sur les rives de l’Etang de Soulcem. De là un sentier nous conduit au Port de Romaset (2571 m) pour basculer finalement en Espagne.
 
Jour 3
Départ matinal pour entreprendre l’ascension de la Coma Pedrosa (2942m), plus haut sommet de l’Andorre. La rude montée s’effectue sur un bon sentier et est récompensé par un panorama exceptionnel !!
 
Jour 4
Itinéraire exclusivement andorran, longeant les crêtes frontières. Nous franchissons tour à tour les cols de Montmantell (2649 m) et d’Arcalis (2715 m).
 
Jour 5
Cette longue et très belle journée débute par la Vallée de Rialb avant d’atteindre le col frontière de Banyell (2528m). De là un itinéraire très sauvage, longeant la ligne de partage des eaux, nous permet de rallier assez aisément le Refuge du Rulhe (2185m).
 
Jour 6
Nous déambulons de lacs en lacs à la recherche des cols de Juclar (2442m) et de l’Albe (2539m). Nous dévalons ensuite le beau Vallon d’Arques avant d’emprunter le Chemin des Bonhommes jusqu’au Refuge des Bésines (2104m).
 
Jour 7
C’est au Col de la Coma d’Anyell (2455m) que nous quittons l’Ariège pour pénettrer en Cerdagne, alors que face à nous trône le seigneur de ces lieux : le Pic Carlit (2921m). Une " grimpette " et nous posons le pied sur le toit des Pyrénées Orientales.
 
Jour 8
Repos récupérateur au bord du Lac des Bouillouses, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent… 

Huitième partie : du Pic Carlit au Mont Canigou

Après avoir traversé la Cerdagne nous rejoignons la haute crête frontière qui s‘étire entre Conflent et Haut Pays Catalan espagnol. Ascensions prévues du Puigmal (2910 m), du Pic de Costabonne (2465 m) et, pour terminer la semaine en beauté, du légendaire Mont Canigou (2784 m) au panorama si exceptionnel.

Dates

du 29/07 au 05/08
du 19/08 au 26/08

Prix 

730 €

Séjour itinérant avec portage réduit

Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche

Niveau de la randonnée : soutenu à très soutenu

Difficultés particulières : quelques passages un peu aériens, hors-sentier, névés, éboulis

Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne

Altitude globale de la randonnée : entre 1190 et 2910m

Rendez-vous : le samedi à 12h30 à la Gare de Mont Louis (66)

Dispersion : le samedi vers 15h00 à la gare de Prades (66)

Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 
 
Jour 2
Petite journée de remise en route consistant à traverser la Cerdagne via la belle Vallée d’Angoustrine et l’insolite enclave espagnole de Llivia.
 
Jour 3
C’est en surplombant les Gorges del Segre que nous gravissons les quelques 1600m qui nous séparent du grand sommet qu’est le Puigmal (2910m). Panorama à la embrassant la quasi-totalité de la Catalogne !! Descente sur Nuria, haut lieu spirituel…
 
Jour 4
Magnifique parcours de crête, entre France et Espagne, l’occasion pour nous d’effectuer facilement diverses ascensions telles que le Pic de Noufonts (2861m), le Pic de la Fosse du Géant (2801m) ou le Pic de l’Infern (2869m).
 
Jour 5
Nous suivons le fil de la crête frontière jusqu’au Costabone (2465m), pour un pique-nique avec vue imprenable. Descente via les immenses plateaux de Campmagre et de Ségalar vers notre gîte.
 
Jour 6
Après les crêtes des deux jours précédents, l’ombre des arbres est la bienvenue. Nous déambulons à travers le dédale de sentiers de la forêt de la Réserve Naturelle de Py. Nuit au pied du Mont Canigou.
 
Jour 7
Nous terminons cette semaine de randonnée en beauté par l’ascension du Mont Canigou (2784m), dernier grand " 2000 m " de la chaîne et montagne fétiche du peuple catalan. Itinéraire d’ascension très sauvage…
 
Jour 8
Repos récupérateur dans le Vallon des Cortalets, accueil des nouveaux participants et derniers adieux à ceux qui nous quittent…

Neuvième partie : du Mont Canigou à la Méditerranée

Nous cheminons sur la ligne de partage des eaux, à travers la garrigue de plus en plus omniprésente du Vallespir et des Albères. De nombreux sommets s’égrènent sur notre route (Puig dels Tres Vents, Roc de France, Puig Neulos, Puig Sailfort, …) avant de plonger sur… la Mer méditerranée pour une baignade vraiment bien méritée !!!

Dates

du 05/08 au 12/08
du 26/08 au 02/09
 
Prix 
722 €

Séjour itinérant sans portage

Durée : 8 jours - 7 nuits - 6 jours de marche

Niveau de la randonnée : soutenu à très soutenu

Difficultés particulières : quelques passages un peu aériens, hors-sentier, éboulis

Nature du terrain : sentiers de moyenne et haute montagne

Altitude globale de la randonnée : entre 0 et 2266m

Rendez-vous : le samedi à 11h30 à la gare de Prades (66)

Dispersion : le samedi vers 11h00 à la Gare de Cerbère (66)

 
Jour 1
Accueil au point de rendez-vous, transfert, installation et présentation de la semaine. 
 
Jour 2
Nous débutons la journée par le sentier magnifique du " Balcon du Canigou " jusqu’au Col de la Cirère (1731m) d’où un " itinéraire Natura " nous conduit au bivouac.
 
Jour 3
Parcours essentiellement forestier à travers la travers les forêts domaniale de Haut Vallespir. Une longue mais très facile descente, empruntant quelques tronçons du GR10, nous conduit finalement à Arles-sur-Tech
 
Jour 4
Après la descente de la veille une belle montée !! Nous franchissons les cols de Paracolls (902m) puis de Cerda (1058m) avant de rejoindre la crête frontière au Roc de France (1450). Bivouac sur la ligne de partage des eaux.
 
Jour 5
Nous demeurons la majeure partie de la journée sur le fil ondulant de la crête frontière. Nous passons par de multiples petis sommets et collets dont le Col du Perthus (280m) et sa célèbre redoute.
 
Jour 6
La mer approche à grand pas et les ascensions faciles du Roc dels Tres Termes (1130m), du Puig Neulos (1256m), du Puig dels Quatre Termes (1158m) et du Puig Sailfort (981m) ménagent des vues surprenantes sur la " grande bleue ".
 
Jour 7
Un dernier effort et nous atteignons la Tour de Querroig (672m) : vue splendide sur toute la côte. Une descente facile nous amène à l’extrémité orientale des Pyrénées symbolisée par la borne frontière n°601. Encore quelques mètres et les eaux de la Méditerranée s’offrent à nous pour la plus belle des baignades… Fiesta !!!
 
Jour 8
Grasse matinée bien méritée, puis transfert, derniers adieux et dispersion…

 

 Enchaînement des 3 semaines
De la Pique d'Estat à la Méditerranée

22 jours - 21 nuits - 18 jours de marche

du 22/07 au 12/08
du 12/08 au 02/09

2196 € 2122 €

 

 

Vous bénéficiez de 5% de réduction à partir du deuxième tronçon et les suivants, si vous enchaînez plusieurs semaines.

Infos pratiques
Au fil des jours
Equipement
Albums Photos
Présentation Au fil des jours Infos pratiques

Albums photos

Vous désirez avoir plus d'informations
contactez-nous
Vous désirez réserver ce séjour
bulletin d'inscription
Page précédente
Retour haut de page
Les autres randonnées
NATURA 7, chemin de Pouey-Castet 65400 AYROS-ARBOUIX Tél. : 05.62.97.99.65 
N°Siret : 417 910 007 00018 - n° TVA intracommunautaire : FR86417910007
Association affiliée APRIAM – IM 73 100023 - 73800 FRANCIN
Garantie financière COVEA CAUTION (72) – R.C.P. : MMA IARD (72) LE MANS